Aujourd’hui, je vous partage un petit bout d’histoire sur l’évolution de ma pratique de l’hypnose.
Il y a à peu près 2 ans, je me suis aperçue que je commençais à m’ennuyer dans ma pratique de l’hypnose. Bien que toute séance était personnalisée et calibrée pour chacun des clients (Influence éricksonienne 😀), j’étais toujours à la recherche du petit truc en plus à leur offrir, à la recherche de nouveaux apprentissages dont ils seraient les bénéficiaires directs. C’est ça, le mot est lâché: je recherchais une approche plus directe et simple du changement thérapeutique. Ce que pratiquement aucun des enseignements suivis jusque là n’incarnaient vraiment 🧐 Toujours cette impression qu’il fallait en ajouter des tonnes et des tonnes pour faire joli et … compliqué en fait! Comme si la simplicité était incompatible avec professionnalisme et efficacité thérapeutique!

En ce sens, j’ai naturellement continué à me former pour trouver de l’inspiration auprès de différents formateurs très expérimentés, connus-reconnus et thérapeutes depuis des décennies en hypnose éricksonnienne.
Malgré mes nombreuses explorations, je me sentais paradoxalement de plus en plus restreinte et limitée. Les clients étaient, certes, toujours plus que satisfaits des résultats obtenus en séance alors que de mon côté, je ne m’y retrouvais plus.

Durant ma quête, j’ai rencontré Jordan Vérot, formateur et auteur de plusieurs livres sur l’hypnose. La transformation était en marche!
Et pour cause, Jordan était passé par cette même phase de remise en question de sa pratique et de l’enseignement de l’hypnose quelques années auparavant! Et j’ai senti qu’il me comprenait!
Citant les références (primordial pour moi) anglo-saxonnes dont il s’est inspiré pour ses séances et formations, j’ai décidé naïvement de poursuivre mes investigations de l’autre côté de la Manche.


Surprise! J’ai découvert un nouveau monde de l’hypnose, simplifiée! Bien qu’il s’agisse pourtant d’une hypnose pratiquée depuis plus de 200 ans comme telle, rien de neuf en soi! Sauf que si, pour moi, cette hypnose là est plus authentique, directe, ludique, simplifiée, dénuée de toute fioriture, sans figure de style alambiqué, à rallonge que la plupart « des grandes écoles d’hypnose éricksonienne» proposent d’étudier alors que Milton Erickson lui-même, n’a jamais fondé d’école à son nom ni même d’Institut.

Je me suis donc reconnectée avec les grands noms de l’histoire de l’hypnose: James Braid, Hyppolyte Bernhaim, Pierre Janet, Dave Elman, … et leur contemporains aujourd’hui. J’ai découvert les enseignements de Freddy et Anthony Jacquin, James Tripp, Jeffrey Stephens, Ines Simpson, Mike Mandel et j’en passe car trop nombreux à énumérer.

En bref, Aujourd’hui je peux dire que j’ai retrouvé la 🔥 dans ma pratique de l’hypnose en séances individuelles. Et je compte bien transmettre et enseigner ce savoir tant au travers de mes formations que de mes ateliers de groupes (à venir).

Voilà pour le billet d’humeur de ce dimanche que je vous souhaite agréable à toutes et à tous.

À bientôt pour de nouvelles réflexions et autres illuminations 🤓

Nancy Burrello

2 Comments
  • MASSART
    Posted 16 août 2020

    Top ma Nancynette 😘

  • Cherry
    Posted 20 août 2020

    Quel beau parcours! Merci du partage!

Leave a reply

Entrez Captcha ici : *

Reload Image

Centre CHAMPACA
Av Brugmann 227
1050 Ixelles

Cabinet privé
Près de la place Wiener
Boisfort

Me contacter

+32 476 770 757
nb@allianchypnose.com

MDCDY © All rights reserved.